Une licorne drôle

Par défaut

Hey salut.

J’ai mis du temps avant d’écrire cet article. Deux jours en fait.
Je restais devant les stats du blog et j’arrivais pas à cliquer pour ouvrir un nouveau post. Mais maintenant que c’est fait, autant me vider la tête.

En parlant de vide, il y en un qui s’est créé chez moi. Comme si j’étais mon avatar et qu’un carré au niveau de mon torse était parti, laissant un néant cubique en plein milieu de mon corps. Je ne dirais pas que ça me fait me sentir différent, je dirais que désormais certaines situations seront préparées dans mon crâne et que je n’aurais plus qu’à puiser dedans pour réagir en conséquence.

J’ai l’impression de flotter.
En fait ouais. Mais plus spécifiquement : je me laisse porter. Je ne me porte plus moi-même. Peut-être que ce morceau qui est parti était celui qui permettait de me soutenir. Aucune idée. J’ai pas envie d’y penser. Parce que avant j’avais l’impression qu’il ne m’était pas toujours agréable ce morceau. Maintenant je ne reviendrais pas sur ces paroles mais j’aimerais bien que ce fragment revienne. De temps en temps. Que je sache qu’il ne s’est pas perdu en chemin. Parce que il faisait quand même parti de moi et ça me ferais chier que maintenant il soit mal.
De toute manière là il est vraiment parti. Le temps que je m’en rende compte il était déjà hors de vue. Ça va vite ces machins. Même pas le temps de regretter quoi que ce soit.
Là je sais pas, il doit faire sa vie tranquillou. Ptet il a trouvé un emplacement à combler. Je sais pas si je déciderais de combler le miens. J’aimerais bien m’en rappeler et pas seulement mentalement. Mais si jamais un autre carré pile à la même taille accepte de me remplir je sais pas si je l’en empêcherais. À voir.

(En fait je voulais absolument rajouter une partie ici, dans ce paragraphe, dans laquelle je rend ce bloc de plus en plus humain. Vous savez, la personnification. Mais rien ne vient. Alors comme je ne voulais pas perdre cette idée qui me paraissait pas mal je vous informe de ce qui aurait dû se placer ici.)

Bon. Petit morceau qui a laissé un trou là, juste en face de cet écran, sur la personne qui écrit ces lignes, si jamais au cours de ton voyage incessible tu tombes sur cet article, ben, juste rassure moi. Un petit peu.

Allez Bisou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s