Une plante malingre

Par défaut

Hey.

Oui je sais ça fait pas mal de temps que pas d’article toussa toussa (*cough* *cough*). Mais je ressentais pas l’envie d’écrire ici. Maintenant un peu plus depuis que j’ai commencé à taper.

Je me posais une question.
On sait que l’homme est matérialiste, en globalité je veux dire. Attention je veux pas rentrer non plus dans un débat là dessus, je dis seulement ce que je pense et je pense que l’homme est de nature matérialiste.
On en vient à la question. Sommes-nous plus matérialistes « enfants » que passé l’âge de la majorité (pour donner une base) ? Je pense que oui. Ce qui veut dire que pour les personnes qui arrivent à s’affranchir de tout ça, ce n’est venu que plus tard à force de réflexions.
Je sais que moi même j’étais très matérialiste étant enfant. J’aimais avoir des figurines articulées, comme tous les enfants me direz-vous. Sauf que je ne jouais pas, enfin je n’ai jamais joué avec des petits personnages à faire des histoires etc… J’aimais avoir ces jouets personnages parce que mes copains en avaient, parce que j’en avait vu à la télé et parce que je ne me voyais pas demander autre chose comme cadeau. J’avais donc des jouets comme les autres enfants (je fais dans la globalité), j’étais content d’en avoir, à chaque fois des nouveaux, j’avais des préférés, mais ils ne me servaient pas. Je me baladais avec, mais ils ne remplissaient pas leur tâche. Je ne dis pas que j’étais un gosse pourri gâté au point d’avoir tout ce que je voulais et donc me lassait, je dis seulement que je m’intéressait davantage à ce qu’on m’offrait de matériel étant enfant plutôt que ce qu’on pouvait m’offrir d’autre. Et ne je pense quasiment pas me tromper en transposant ça à vous.
On naît matérialiste, on peut le rester, mais ce n’est que plus tard que ça peut changer.

Beaucoup de personnes vont trouver à redire sur cet article. Je suis d’accord. Ce n’est pas le mieux écrit, ni le plus intéressant mais j’en suis conscient. Je ne savais pas quoi dire d’autre et je n’ai même pas réussi à bien l’écrire je trouve. Il y aurait plus à développer et je pourrais le faire pourtant.

Allez Bisou

Publicités

2 réflexions sur “Une plante malingre

  1. Sofi

    Quand tu parles de toi enfant, Je vois là plus une envie de se conformer aux autres. Faire comme les autres pour ne pas montrer que tu es différent. Peut-être que pour toi ce qui T’éclatait c’était de lire des bouquins ou de faire des maths (nan, les maths pour autant que je m’en souvienne ce n’était pas ton truc ;)). Mais ton article est tres intéressant. Tu devrais creuser plus sur le thème du matérialisme. J’aime beaucoup ton analyse. Là on reste un peu sur notre faim.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour le retour 🙂
      De toute manière je pensais à réécrire par dessus, donc un approfondissement du sujet 😉 C’était ça où le supprimer puisque je n’aimais pas le résultat x)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s