Une déesse violette

Par défaut

Tout à l’heure j’ai été me balader (jugez pas), et j’ai fait une sorte de pèlerinage. Enfin moi je le vois comme ça, même si je ne m’en suis rendu compte qu’après coup.
J’ai marché pendant 10 minutes, j’ai rencontré un banc. Mon préféré, disons que j’étais familier avec ce banc même si j’étais pas retourné à cet endroit depuis pas mal de temps. Et puis je me suis assis, j’ai enlevé mon casque et éteint mon mp3. Et au milieu de cette forêt j’ai fermé les yeux et j’ai attendu, j’ai entendu, et j’ai passé beaucoup de choses en revue pendant une petite demi-heure.
C’était bien parce que je suis sorti de mon plein gré, je ne me suis presque pas forcé (forcément un peu, faut pas déconner non plus). Mais ça m’a fait du bien, à tel point que j’étais prêt à y rester toute l’après midi. M’enfin bon, la réalité m’a rattrapé et j’ai dû faire le chemin du retour, dont la première partie s’est passé dans le quasi même état moral que sur ce banc. Ensuite je suis revenu en ville alors le charme idyllique et les bruits de la nature n’étaient plus vraiment présents. Donc j’ai remis mon casque.

Tout ça pour dire que sortir de ma zone de confort de devant mon PC pour aller apprécier ce qui n’est que « vrai », « naturel » et « réel » m’a fait beaucoup de bien.
J’irais rendre visite à ce banc en face du lac au milieu de la forêt plus souvent.

Allez Bisou

Publicités

Une réflexion sur “Une déesse violette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s