Une poule de cristal

Par défaut

Le petit Jérémy passait sa petite vie de poussin tranquillement. Autant vous dire qu’avec un corps composé d’une matière semblable au latex et des pieds en plastique moulé, la vie n’était pas trépidante.
Cependant il contemplait, se renseignait sur la pièce qu’il avait connu pendant presque tout sa vie et se posait quelques questions, n’ayant aucun rapport avec son environnement, plutôt sur lui même. Pourquoi cette grande chose lui faisait violence ? Était-ce mérité ? Il se dit que c’était ptet ça de vivre. Même si il n’expliquait toujours pas les lueurs magnifiques et colorées qui s’échappaient de son thorax à chaque coup reçu. Il se dit que c’était ptet ça de vivre. Et si les coups reçus n’étaient là que pour faire ressortir le plus beau de lui même ? Il ne connaissait rien d’autre, seulement une soumission impossible à contrer, un abus à chaque fois qu’on lui portait de l’attention. Et si il existait autre chose ? Et si c’était possible de faire apparaître cette magnifique lueur colorée autrement ? Il réfléchit, longtemps, intensément, utilisait tout son temps seul à trouver une manière différente de briller joliment. Evidemment, avec le nombre de minutes absolument indécent dont il était pourvu, il trouva. Et si cette lueur apparaissait lorsque qu’une attention m’était portée, accompagnée d’une quelconque pression sur mon corps ? Comment sinon ? Et c’est à ce moment qu’il se mit à espérer, à attendre l’aide extérieure dont il avait besoin maintenant qu’il avait fait tout ce qu’il pouvait en réfléchissant. Tout ce qu’il lui fallait c’était une tendre pression tout autour de lui, une étreinte douce qui permettrait de faire apparaître ce qu’il y a de plus beau en lui. De l’attention passionnée sans violence, pour permettre à ce petit oiseau d’être le plus beau pour toujours.

Allez Bisou

Publicités

2 réflexions sur “Une poule de cristal

  1. Sofi

    Bah et la chute ? Y’a pas de chute ? Tu vas faire une suite, dis ? Suis rentrée à yeux joints dans ton histoire. Je veux connaître la fin. Un jour peut-être tu la raconteras…

    J'aime

    • Euh… Non aucune chute n’est prévue ^^ J’ai juste inventé une conscience à un poussin en plastique qui traînait dans ma chambre et qui s’allume quand on le tape. Y a vraiment pas besoin de suite.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s